Blablabla

How to : 6 conseils pour atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves

17 août 2019

Vaste sujet que nous attaquons aujourd’hui mais mes récentes insomnies ont été particulièrement inspirantes sur le sujet. Allez savoir pourquoi, le fait de changer totalement de vie dans quelques jours peut-être…

Atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves, voilà un idéal partagé par beaucoup mais transformé en réalité par peu. C’est le constat que j’ai pu faire ses dernières 27 années 3/4 et les raisons qui reviennent le plus sont certainement : « j’ai pas le temps », « j’ai pas les moyens », « je suis pas assez ceci ou cela » et, par conséquent, beaucoup préfèrent se cacher derrière les excuses plutôt que de trouver des solutions pour y arriver.

Je ne jetterai pas la pierre à ces personnes puisque j’en ai moi-même fait parti jusqu’au jour où, vexée et blessée par des propos moqueurs de proches qui me jugeaient comme une incapable, je me suis mise en tête de leur prouver qu’ils avaient tort et que j’étais capable d’accomplir des choses. Résultat, aujourd’hui, eux sont aigris et toujours au même niveau de toxicité négative quand de mon côté je franchis les étapes au fur et à mesure et je réussis là où leur négativité et méchanceté me voyaient échouer.

Si je devais quantifier les objectifs et rêves fixés que j’ai réussi à atteindre depuis cet épisode je dirais qu’on approche d’un beau 90 voire 95 %. Le 100 % ne sera jamais réellement atteint puisqu’à chaque objectif atteint, je cherche à progresser et à aller encore plus loin donc je me fixe une nouvelle étape à franchir pour avancer. Mais vous vous doutez bien que je ne suis pas passée de procrastinatrice professionnelle à la détermination à toute épreuve de Rocky Balboa en un claquement de doigts. Il y a eu pas mal d’étapes à franchir, de hauts et de bas car on ne va pas se mentir tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes tout le temps.

1/ Faire preuve de patience et y croire à toutes épreuves

Selon votre objectif/rêve, il faudra plus ou moins de temps pour réussir à l’atteindre. Ce n’est pas parce que cela prend beaucoup de temps que vous n’y arriverez jamais. Lorsque j’étais ado, un de mes grands rêves était de voir mon idole sur scène. L’idole en question étant américaine, je vous le donne dans le mille, ses rares tournées internationales ne s’arrête qu’à Paris et pour mes parents il était hors de question d’y aller parce que c’était la capitale et que j’étais trop jeune. Alors j’ai patienté… 8 ans ! J’y ai cru dur comme fer chaque jour pendant 8 ans en me répétant qu’un jour ça arriverait. Ce jour est arrivé le 5 juillet 2009, pile avant mes résultats du bac et le deal était donc tout trouvé. La leçon à retenir de cette anecdote ? Ne jamais abandonner. Peu importe la difficulté et le temps nécessaire, ne cessez jamais d’y croire, vous risqueriez d’abandonner juste avant la réussite et ce serait dommage. Vous vous souvenez quand nous étions enfant et que nous apprenions à marcher ? On s’en est ramassé des gamelles et pourtant on se relevait et on recommençait encore et encore jusqu’à réussir. Souvenez-vous de cette détermination de l’enfance et réutilisez là !

2/ Sortir de sa zone de confort

Ah la fameuse « zone de confort », le petit cocon protecteur et rassurant car on connaît. On y a nos habitudes, nos routines, nos repères… sauf que nos objectifs et rêves se trouvent toujours en dehors de cette zone de confort ce qui implique d’avoir le courage d’en sortir. J’utilise le terme courage car c’est réellement ce que ça demande pour oser sortir des limites de la zone de confort. On se retrouve sans repères et dans l’inconnu avec pour seule solution de se faire confiance, confiance en soi et en ses capacités. Apprenez à suivre votre instinct, il se trompe rarement et saura vous guider. Entraînez-vous à le laisser s’exprimer en faisant le vide et en écoutant votre « petite voix intérieure », votre Jiminy Cricket. N’ayez pas peur de vous tromper et de faire des erreurs.

3/ Avoir confiance en soi et en ses capacités

Ce chemin va vous mener au fur et à mesure de vos décisions et de vos avancées à prendre de plus en plus confiance en vous et en vos capacités ce qui est extrêmement bénéfique d’un point de vue personnel mais également professionnel. Personnellement, je l’ai déjà évoqué sur le blog (et on l’évoquera sur le prochain article sur le changement de vie), c’est en sortant de ma zone de confort que je suis allée à la rencontre de qui j’étais vraiment et que j’ai pu réaliser beaucoup de choses dont je me pensais incapable y compris changer totalement de vie et de carrière. Prenez conscience de vos forces autant que de vos faiblesses, cela vous aiguillera sur la façon dont vous allez arriver à votre but. Se connaître ainsi que connaître ses limites permettra de prendre des risques mesurés et d’adapter son action pour atteindre son objectif avec succès. Plus vous aurez confiance en vous plus vous vous détacherez de vos pensées limitantes qui peuvent parfois vous empêcher de passer à l’action. Vous savez, ces pensées intégrées soit par vous-même soit mises en tête par autrui comme « je ne suis pas assez ceci », « je ne suis pas capable de cela » !? Par ailleurs, restez positif et éloignez-vous du toxique et négatif. C’est le moment de faire le tri à la fois dans vos pensées mais aussi autour de vous. Libérez-vous du superflu, de ce qui vous encombre et de tout ce qui vous apporte de la négativité… y compris dans l’entourage. Tout le monde ne veut pas votre bien et certains projettent même sur vous leur propre incapacité d’action en tentant de vous décourager. J’ai parfois coupé les ponts de manière contestable, je le reconnais, mais je vais bien mieux depuis que j’ai pris de la distance avec les gens négatifs, toxiques, jaloux, etc y compris dans la famille. Aujourd’hui mon entourage est très limité mais choisi et qualitatif. J’ai fait le choix de m’entourer de personnes qui me ressemblent et/ou me complètent, positives, qui me poussent vers le haut et qui me soutiennent quand bien même nos avis différent parfois.

4/ Apprendre et tirer des leçons de ses erreurs

On ne va pas se mentir sur le chemin que vous allez parcourir vous ferez certainement des erreurs de parcours. Pas plus tard que cette année, j’en ai fait plusieurs à la fois sur le plan personnel et professionnel et pourtant je ne regrette rien car j’en ai tiré des leçons pour grandir et avancer. La vie est un bon professeur et vous risquez certainement de refaire plusieurs fois la même erreur jusqu’à la compréhension et l’intégration de celle-ci. On ignore de quoi demain sera fait mais il est certain que chaque événement et chaque rencontre a sa raison d’être, trouvez la qu’elle soit positive ou négative. Il y a forcément un enseignement à tirer dans les deux cas. De même, faites le point sur ce que vous avez déjà accompli dans votre vie : qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui a échoué ? Comment aviez-vous procédé ? Qu’est-ce qui peut être de nouveau appliqué ou au contraire changé/amélioré ? Qu’aviez-vous ressenti ? Pourquoi ? Que pouvez-vous faire pour changer cela ? Autant de réflexions qui vous aideront à vous positionner et à avancer.

5/ Trouver ses sources de motivation

Pour vous aider à ne pas baisser les bras, je trouve qu’il est important d’avoir des « sources » de motivation. Elles peuvent être diverses mais toutes auront le même but : vous rebooster quand vous auriez tendance à flancher dans une période plus difficile. Nous sommes tous différents aussi chacun aura sa propre façon de se motiver et d’être inspiré. Cela peut être : une personne dont la carrière/le parcours vous inspire, des citations/des mantras, des livres de développement personnel/de motivation, l’écoute de vidéos ou de podcasts de motivational speaker, etc.…. A titre d’exemple, dans mon cas, je cumule quasiment toutes ces sources. Cela peut être :

– des personnes qui m’inspirent de par leur parcours, leur vie, ce qu’elles entreprennent : ce n’est pas nécessairement des personnes connues, certaines font parties de mon entourage privé et/ou professionnel (elles se reconnaîtront peut-être en passant par ici ☺) ;

– des citations : en tant que littéraire pure, j’ai mon petit carnet de citations dans ma table de chevet pour relever les passages qui me plaisent et me parlent lors de mes lectures. Sur le compte Pinterest du blog (ici), j’ai également créé deux tableaux incluant des citations mais également des fiches conseils. Vous pouvez les consulter dans les tableaux suivants : développement personnel et motivation ;

– la lecture : j’ai un profil de littéraire curieuse, je m’aventure dans tous les styles y compris les livres de développement personnel. Parmi toutes les lectures que j’ai pu faire en quasi 28 ans, un livre m’a particulièrement marqué. Il s’agit de L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. Je crois que c’est clairement le livre dont j’ai écrit le plus de citations sur mon carnet et je vous conseille vivement de le lire. De même, je vous conseille une lecture que j’ai moi-même en attente dans ma pile à lire, celle de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano ;

– les vidéos youtube : à défaut d’écouter des podcasts, il m’arrive régulièrement de visionner des vidéos de « motivational speaker » notamment des auto-entrepreneurs qui livrent leurs conseils et leurs visions des choses. Cela me remotive souvent à bloc;

– mes tatouages : ce point là est pour le coup vraiment personnel et s’appliquera à peu de personnes bien entendu mais chacun de mes 11 tatouages actuels a une signification dont certains ont une fonction de « reboosteur » comme celui situé dans ma nuque « Fais confiance au voyage » mais aussi (et surtout) mon tout premier tatouage gravé dans la langue de Shakespeare et lourd de sens pour moi « Never give up, you’re a survivor ».

6/ Appliquer la méthode SMART

Késako que la méthode SMART ?

La méthode SMART signifie :

• S pour Specific

Spécifique = un objectif clairement défini et adapté à l’objectif final et à soi.

• M pour Measurable

Mesurable = par exemple, plutôt que « je veux avoir de bons revenus », on va plutôt quantifier « je veux atteindre xxxx € de revenus mensuels ».

• A pour Attainable

Atteignable = défini de manière à pouvoir être réalisé. On préférera donc découper un gros objectif en plusieurs objectifs plus petits et accessibles afin d’y aller par étape.

• R pour Relevant

Réaliste (littéralement « pertinent ») = un objectif cohérent avec son profil et ses compétences.

• T pour Time-bound

Temporellement défini = se mettre une date butoir.

•••

Ce sera tout pour aujourd’hui mais j’espère que l’article pourra aider et motiver certain(e)s d’entre vous. N’hésitez à partager vos retours d’expériences dans les commentaires ou sur le compte instagram du blog (juste ici) où vous pouvez suivre en ce moment mon cheminement dans mon changement total de vie et être informés des prochaines publications 😉

Sur ce, je vous laisse avec l’image ci-dessous :

Imaginez deux falaises séparées d’un gouffre. Celle au bord de laquelle vous vous tenez c’est votre vie actuelle, ce que vous voulez quitter, votre point de départ. Celle face à vous la vie rêvée, votre objectif, votre point d’arrivée. Et le gouffre là, le vide entre les deux et sous vos pieds, c’est votre confiance en vous, votre détermination. Regardez d’où vous venez une dernière fois puis concentrez vous sur ce qui vous fait face. Regardez droit devant, fixez votre objectif, prenez une profonde inspiration et faites le saut….

Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *